Actions Microsoft

Société internationalement connue avec de nombreuses opportunités de croissance et de développement, Microsoft attire de nombreux investisseurs. Découvrez ici toutes les informations concernant l’action Microsoft en Bourse.

Avec un capital important qui n’a pas encore été exploité dans son ensemble, Microsoft est un leader dans les produits, les services technologiques et informatiques.

L’entreprise a été introduite en bourse pour la première fois en 1986. Lors de cette entrée sur le marché financier, son action valait 25.50 $ et cela ne cesse d’évoluer depuis. Microsoft a toutefois connu des moments difficiles en 2006 (action à 21.92 $) et en 2008 (à 15.28 $), mais ce géant mondial de l’informatique et son cours de bourse ont fini par rebondir depuis mars 2009. Aujourd’hui, la firme est cotée sur le marché boursier et attire les investisseurs.

Nombreux sont les éléments qui ont influencé le cours de cet actif. Découvrez ici toutes les informations utiles concernant la société Microsoft, ses activités, l’évolution de son cours d’action et son titre en bourse.

Présentation de Microsoft

Bill Gates et Paul Allen ont fondé Microsoft aux États-Unis, en 1975. Basée dans l'État de Washington, la société est connue dans le développement et la commercialisation de systèmes d’exploitation pour ordinateurs et logiciels pour PC et serveurs.

Elle propose de nombreux produits comme le système d’exploitation Windows, l’outil bureautique Office (Word, Excel, PowerPoint, Outlook, Access, Exchange et Onedrive), la console de jeux dont la célèbre Xbox, le moteur de recherche Bing, le navigateur web Explorer, le service de cloud One, les outils pour développeurs Visual Studio, ou encore le réseau social professionnel Linkedin, le jeu Minecraft, le logiciel de messagerie instantanée et d’appels Skyp ainsi que l’ordinateur et tablette Microsoft Surface. Selon NetMarketShare.com, Microsoft détient 87 % des parts de marché mondial des logiciels d’exploitation. Windows reste le système d’exploitation le plus utilisé aussi bien par les professionnels que les particuliers.

Satya Nadella est le PDG de Microsoft depuis 2014, après Bill Gates (1975-1999) et Steve Ballmer (2000-2013). Depuis l’arrivée de ce nouveau Président directeur général, de nombreux changements ont été constatés au sein de la firme de Redmond. L’Office est devenu un service d’abonnement, on ne parle plus de « Office 365 », mais de « Microsoft 365 ». Il y a l’abandon définitif du système Windows Phone ainsi que l’ouverture des produits Microsoft à la concurrence de Google et d’Apple.

The Vanguard Group détient 6,07 % des parts de la société, la BlackRock en détient 5,60 %. Pour le reste, il est composé d’actionnaires privés et institutionnels.

Dernières données financières de Microsoft

En 2020, le chiffre d’affaires de Microsoft s’élevait à 143,02 milliards de dollars, soit une augmentation de 14 % par rapport à l’année précédente (125 milliards de $ en 2019) pour un bénéfice net de 44,28 milliards de dollars (contre 39 milliards en 2019), ce qui correspond à une croissance respective de 13 %.

Ce chiffre d’affaires est lié à la vente de produits et aux services divers : 50 % pour les systèmes d’exploitation, 31 % pour les logiciels, 14 % pour les jeux vidéo et 5 % pour les prestations Internet.

La firme ne souffre pas de la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19. Bien au contraire, le marché du PC a augmenté et de nombreuses branches comme les produits Xbox, Windows et Office ont réalisé une très bonne année.

Partenaires et concurrents

Le groupe Microsoft est partenaire avec l’entreprise européenne Schneider Electric, spécialiste dans la transformation numérique de la gestion énergétique et des automatismes pour l’habitat résidentiel, les bâtiments tertiaires, les infrastructures et les industries.

Ce partenariat vise à déployer les technologies disruptives pour optimiser les opérations et transformer les produits et services grâce à l’internet des objets. Microsoft s’est également associé avec Thales, fabricant et fournisseur d’équipements et de systèmes électroniques pour l’aérospatiale, la défense, la sécurité et le transport, ainsi qu’avec Publicis, un leader dans le domaine de la communication en France.

Concernant les principaux concurrents du groupe sur le marché, on peut citer Apple pour les systèmes d’exploitation, IBM pour les systèmes informatiques, Google pour Internet, Nintendo pour les consoles et les jeux vidéo, Sony Corporation pour les appareils mobiles, Intel Corporation pour les microprocesseurs et processeurs, Oracle Corporation pour les logiciels et Hewlette-Packard Company pour les terminaux.

Introduction et cotation de l’action Microsoft

Le soir de son introduction en bourse, le 13 mars 1986, l’action de Microsoft était à 25,50 dollars et l’entreprise valait 770 millions de dollars. Ensuite, le cours de son action a perdu sa stabilité vers les années 2000. Elle était à 21.92 $ en 2006. Le niveau historique le plus bas était en 2008, avec un cours de 15.28 $. Puis en mars 2009, le cours de bourse était en hausse, les actions de la firme ont commencé par reprendre des points (28.58 dollars en 2010).

Depuis 2014, son action a progressé de plus de 260 %. Début 2017, sa capitalisation boursière globale était de 505 998.65 MUSD. En 2019, elle atteignait la barre des 1.000 milliards de dollars, avec un cours de bourse supérieur à 130 $. La valeur de son action a été multipliée par 12 en onze ans depuis 2009.

Avec 1 536 milliards de dollars, elle est la 3ème plus grande société au monde en matière de capitalisation boursière, en juillet 2020. Le cours d’action de Microsoft est de 202,54 $. Sur les marchés boursiers, ses actions sont, en moyenne, échangées plus de 35 millions de fois.

En janvier 2021, Microsoft arrive en deuxième position du classement de Nasdaq Global Select Market du Nasdaq All Markets aux États-Unis, avec une capitalisation boursière totale de 1 647 432 MUSD.

Faut-il investir ou non dans Microsoft ?

Le positionnement de Microsoft sur le marché mondial reste son atout majeur. Depuis une quarantaine d’années, le groupe est un leader dans les produits et services technologiques, avec des opportunités de croissance et de développement. D’ailleurs, depuis quelques années, le groupe a élargi son secteur d’activité dans les services comme le Cloud computing. Les parts de marché du Cloud, Big Data et Intelligence Artificielle sont en forte progression, ce qui peut renforcer son modèle économique, rassurer et attirer les investisseurs.

Cependant, le ratio de rendement du dividende de Microsoft est relativement bas. Durant l’année 2020, 2.04 $ par action ont été versés aux actionnaires en 4 versements trimestriels, soit 1 % de rendement si le cours de Bourse était de 202.54 $.

Un des points faibles de la firme réside aussi dans sa politique de prix de produits plus élevés par rapport à ceux des concurrents qui sont plus accessibles, dans son PER plus élevé à hauteur de 34.8 ainsi que dans sa stratégie marketing actuelle, qui ne pousse pas assez les clients à dépenser plus afin de relancer sa croissance.

Investir dans Microsoft peut ainsi représenter des avantages et des inconvénients. Demandez conseil auprès des professionnels avant de vous lancer dans l’achat d’actions.

 

... more insights