Action Total

Total est un groupe pétrolier en pleine mutation vers les activités multi-énergies. On vous propose de faire le point sur les informations essentielles sur cet actif : son business model, sa cotation, ses situations boursières…

La pandémie du Covid-19 a été catastrophique pour les compagnies pétrolières. L’arrêt de l’industrie mondial durant cette crise sanitaire de 2020 a entraîné une baisse de la demande en produits pétroliers. Cela a entraîné la chute de prix, engendrant ainsi une perte de 77 milliards de dollars chez les 5 mastodontes du secteur pétrolier (BP, Chevron, Exxon Mobil, Shell, Total).

Chez Total, la perte a été de 7,2 dollars. Mais le géant du CAC 40 n’entend pas se laisser abattre. Il affronte l’avenir avec confiance avec son virage stratégique vers les énergies renouvelables.

Si investir dans l’action Total vous intéresse, découvrez dans ce guide l’essentiel des informations à connaître sur cet actif.

Histoire de Total

La Compagnie française des pétroles (CFP), celle qui allait devenir Total SA, a été créée le 24 mars 1924. Sa création a été motivée par le désir d’assurer l’indépendance énergétique française. Il faut savoir qu’à l’époque, la mécanisation des armées (chars, avions militaires, véhicules militaires…) implique une possession d’importantes ressources en pétrole.

Au fil d’acquisitions et de fusions avec d’autres entreprises du même secteur, Total est devenu un des leaders du pétrole. Entre-temps, il a aussi changé de nom en Total-CFP en 1985 avant de devenir Total le 26 juin 1991.

Total était une société mixte regroupant des capitaux d’État et des capitaux privés. L’une de ses missions consiste à gérer l’intérêt français dans le Moyen-Orient. C’est en 1993 qu’elle fut privatisée lorsque le gouvernement a vendu à des investisseurs privés une part importante des actions qu’il détient.

Voici les dates marquantes de l’histoire de Total depuis l’année 1999 :

  • 14 juin 1999 : fusion avec Petrofina, changement de nom en TotalFina
  • 22 mars 2000 : acquisition d’Elf Aquitaine et changement de nom en TotalFinaElf
  • 6 mai 2003 : reprise de l’ancien nom Total
  • 2011 : acquisition de l’américain Sunpower pour renforcer son investissement dans l’énergie solaire
  • Août 2017 : rachat de la branche pétrolière du groupe Maersk
  • Juillet 2018 : acquisition de la branche « gaz naturel liquéfié » d’Engie
  • Mai 2019 : acquisition des activités d’Anadarko en Afrique
  • Août 2019 : acquisition de Vents d’Oc, une entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables
  • Prise de participation à hauteur de 20 % dans AGEL, le premier développeur solaire au monde basé en Inde
  • Acquisition de Charging Solutions, opérateur de réseau de recharge électrique en Allemagne.

Les activités de Total

Total est un groupe multi-énergie. C’est un acteur majeur dans le domaine des produits pétroliers, du gaz, du nucléaire, du charbon vapeur, de la bioénergie et des énergies renouvelables. Il est présent dans l’ensemble des étapes de la production de ces sources d’énergie. Il est également présent dans le secteur de la chimie et la pétrochimie. Mais ses activités ne s’arrêtent pas là ! On peut les résumer comme suit :

  • Exploration, exploitation, production, transport, stockage, trading et distribution de produits pétroliers
  • Gaz (gaz naturel, GNL, gaz de pétrole liquéfié)
  • Raffinage et chimie
  • Générations d’électricité
  • Production d’énergie renouvelable
  • Marketing et services 
  • Corporate

Total est présent dans 130 pays et emploie plus de 107 776 collaborateurs. À la fin de l’année 2020, il dispose de 17 sites de raffinage, de 800 sites industriels et de 15 594 stations-service. 

Répartition du chiffre d’affaires de Total par type d’activité en 2020 :

  • Distribution de produits pétroliers : 45,1 %
  • Raffinage et chimie : 40,2 %
  • Génération d’électricité : 11,1 %
  • Exploration et production d’hydrocarbure : 3,5 %

Répartition géographique du chiffre d’affaires de Total en 2020 :

  • Europe (hors France) : 47,8 %
  • France : 23,3 %
  • Afrique : 11,4 %
  • Amérique du Nord : 9,4 %
  • Autres : 8,1 %

Business model de Total

Total dispose d’un important contrôle sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’énergie. En effet, il est présent dès l’exploration jusqu’à la vente en détail de ses produits. Dans les produits gaziers par exemple, Total est présent dans la prospection, l’exploration, l’exploitation, la liquéfaction, le conditionnement, le transport, le stockage et la commercialisation de GNL.

Total se distingue aussi par sa présence dans d’autres secteurs de l’énergie tels que le nucléaire, la bioénergie et les énergies renouvelables. D’ailleurs, il vient d’opter pour un virage stratégique consistant à renforcer sa présence dans l’énergie verte.

Situation financière et boursières de Total

Total fait partie des 40 plus grandes entreprises françaises qui composent l’indice CAC40. Ses titres sont cotés sur Euronext Paris, son code Isin est le FR0003500008.

Voici les chiffres clés sur l’action Total :

  • Chiffre d’affaires 2020 : 125 627 milliards d’euros
  • Capitalisation boursière fin 2020 : 93,7 milliards d’euros
  • Dividende annuel par action 2020 : 2,64 euros
  • Prix du titre au 18 mai 2021 : 39 695 euros

Les éléments pouvant favoriser la hausse du cours de l’action du groupe Total 

Le positionnement de Total sur le marché mondial de produits pétroliers constitue son premier atout. En effet, il fait partie des supermajor, c’est-à-dire les 6 plus grandes compagnies pétrolières privées au monde. Sur ce secteur, il peut renforcer sa croissance grâce aux découvertes de nouvelles réserves en mer du Nord, en Guyane et en Afrique du Sud. Notons aussi qu’il est le numéro deux mondial du gaz naturel liquéfié, loin devant BP et Exxon.

Le second point fort de Total concerne la répartition géographique de ses activités. Une présence effective dans 130 pays limite les risques liés à des contraintes économiques locales. Ses productions sont également bien réparties à travers différentes zones géographiques (Afrique, Europe, Moyen-Orient, Amérique). Cela permet aussi de limiter les impacts des contraintes géopolitiques comme l’interdiction de l’importation de carburant en provenance d’Iran en 2012.

Le troisième point fort de Total concerne la diversification de ses activités, notamment son investissement dans les nouveaux marchés énergétiques. En effet, le groupe accélère sa production d’énergie renouvelable via l’acquisition d’entreprises spécialisées dans la technologie solaire et les autres énergies renouvelables. Cette démarche vers l’énergie zéro carbone attire les investisseurs et rassure les consommateurs.

Les éléments pouvant entraîner la baisse du cours de l’action du groupe Total 

Le pétrole est fortement lié à la conjoncture économique mondiale. L’exemple le plus récent est la crise du Covid-19 qui a entraîné une baisse importante du prix de l’action Total. En effet, une baisse historique a été enregistrée la semaine du 9 mars 2020 où le prix a baissé de 20%. Le titre s’élevait alors à 25€.

L’autre menace concerne les risques liés aux zones géographiques. Même si le groupe dispose de sites de production un peu partout dans le monde, il faut surveiller la situation économique, politique et sociale des différents pays dans lesquels Total possède des intérêts.

 

... more insights