Action Sanofi

Investir dans l’industrie pharmaceutique peut être intéressant, vu que c’est le sixième marché économique mondial. Découvrez dans ce guide les informations sur Sanofi, un des plus grands groupes pharmaceutiques actuels.

Grâce à sa stratégie et son business model, Sanofi passe d’une petite entreprise de 10 salariés à un géant pharmaceutique mondial avec 100 000 collaborateurs. En 2020, il réalise un chiffre d’affaires de 36,04 milliards d’euros et distribue 4 milliards de dividendes. Un dividende qui continue de croître durant ces 27 dernières années.

Au vu de sa santé financière et de ses nouvelles orientations stratégiques, le groupe Sanofi présente un intérêt certain pour les investisseurs. Vous trouverez dans ce guide les informations qui vous permettront de mieux connaître cette entreprise avant de prendre une décision d’investissement.

Histoire de Sanofi

Bien qu’il fût créé en 1973, l’histoire de Sanofi remonte au milieu du 19e siècle. En effet, ce groupe transnational français est issu des fusions et d’acquisitions de plusieurs laboratoires connus, dont Dausse (fondé en 1834) et Hoechst (fondé en 1863). 

Le 10 septembre 1973, la société Omnium Financier Aquitaine pour l’Hygiène et la Santé est née à la suite d’une décision d’ELF Aquitaine. À l’époque, ce dernier veut diversifier ses activités et dote sa nouvelle filiale de 500 millions de francs. Le nom commercial Sanofi vient du SAN de santé, du O d’omnium et du FI de Finance.

Dès sa création, la société entame l’acquisition de laboratoires de santé, en commençant par le Laboratoire Michel Robilliart. Un an plus tard, il acquiert 37,5 % des parts des Laboratoires Choay. En 1976, il acquiert Ceva (aliments médicamenteux) et prend une participation dans l’Institut Pasteur Production.

Au fil des années, Sanofi continue l’acquisition d’autres entreprises. En 1980, il regroupe déjà 120 sociétés dont 60 sont étrangères.

Voici les plus importantes fusions et acquisitions du groupe Sanofi depuis 1990 :

  • 1994 : acquisition de Sterling Winthrop Pharmaceuticals (imagerie médicale, analgésiques, antihistaminiques et autres médicaments). C’est cette acquisition qui a permis au groupe de prendre une dimension internationale.
  • 1999 : fusion avec Synthélabo pour donner naissance à Sanofi-Synthélabo.
  • 2004 : acquisition d’Aventis pour donner naissance à Sanofi-Aventis (3e groupe pharmaceutique mondial de l’époque).
  • 2009 : acquisition de Zentiva pour acquérir un positionnement de choix dans les médicaments génériques.
  • 2011 : acquisition de Genzyme pour se positionner dans la biotechnologie, notamment dans le domaine de traitement de maladies rares.

Les activités de Sanofi

Sanofi fournit des vaccins, des solutions thérapeutiques et des médicaments pour prévenir, traiter et guérir diverses maladies. Ses domaines thérapeutiques s’étendent dans les maladies bénignes comme les maux de tête aux maladies rares comme le glycogénose. Il s’occupe aussi des maladies chroniques comme l’asthme et des maladies graves comme le cancer.

Sanofi est présent dans tous les maillons de la chaîne de production de ses solutions médicales : recherche, développement, production et distribution. Il emploie actuellement plus de 100 000 personnes et dispose de 81 sites industriels répartis dans 36 pays.

Répartition de chiffres d’affaires de Sanofi par type de produits en 2020 (les revenus issus d’autres activités ne sont pas pris en compte) :

  • Cardiovasculaire et produits de prescription établie : 31,84 %
  • Vaccins : 19 %
  • Diabète : 14,98 %
  • Maladies rares : 9,58 %
  • Sclérose en plaques : 7,61 %
  • Immunologie : 7,61 %
  • Maladies hématologiques rares : 3,87 %
  • Médicaments génériques : 2,96 %
  • Oncologie : 2,54 %

Répartition du chiffre d’affaires en 2020, par zone géographique :

  • États-Unis : 37,3 %
  • Europe : 25,3 %
  • Reste du monde : 37,2 %

Business model de Sanofi

Le groupe Sanofi se réinvente sans cesse pour rester au sommet. Au début, il pratique une politique d’acquisition d’entreprises à outrance. Cela lui a permis d’agrandir sa taille, d’asseoir sa présence géographique, de multiplier ses compétences et de diversifier ses activités.

Ensuite, il a déployé d’importantes ressources (financières, matérielles, humaines, technologiques) dans la recherche et développement. Son objectif étant d’apporter des solutions médicales adaptées aux besoins des patients. En même temps, il mise sur les blockbusters (médicaments générant plus d’un milliard de chiffre d’affaires) pour renforcer leur chiffre d’affaires.

Actuellement, Sanofi accorde une grande importance à l’innovation et la santé grand public. Pour cela, il se tourne vers des PME innovantes détenant des domaines d’expertise ciblée.

Introduction et cotation de l’action Sanofi

Sanofi est introduit en bourse le 24 mars 1980. Il intègre l’indice national français CAC 40 dès le 31 décembre 1987. Ce qui le classe parmi les 40 plus grandes entreprises françaises en matière de valorisation.

Voici quelques données sur l’action Sanofi :

  • Code mnémonique : SAN
  • Code Isin : FR0000120578
  • Indice : CAC 40
  • Cotation : Euronext Paris
  • Nombre d’actions émises au 31 décembre 2020 : 1 258 971 738
  • Prix du titre au 18 mai 2021 : 87,64 euros
  • Dividende par action en 2020 : 3,02 euros

Les éléments pouvant favoriser la hausse du cours de l’action du groupe Sanofi

Les performances économiques de Sanofi le placent dans le top 10 des plus grands groupes pharmaceutiques mondiaux. Il est aussi le leader mondial dans le domaine du vaccin. Aussi, le développement d’un nouveau médicament ou d’un nouveau vaccin peut entraîner une augmentation du prix de son action. Notons que Sanofi est un aristocrate de dividende, cela signifie que les détenteurs de titres ont intérêt à les conserver sur le long terme. 

La présence de Sanofi dans les différents segments de produits est également en faveur de sa valorisation. D’un côté, il y a les blockbusters comme le Doliprane, l’insuline Lantus, le Dupixent et le Lovenox qui se vendent par milliards chaque année. De l’autre, ses produits thérapeutiques dans le domaine des maladies rares, de l’oncologie et de l’immunologie ont également le vent en poupe.

Pour les médicaments génériques, Sanofi a adopté une double stratégie. Primo, il se dote lui-même d’une filiale spécialisée dans les génériques pour diversifier ses activités. Secundo, il diminue sa dépendance aux brevets. En effet, l’expiration des brevets a entraîné un manque à gagner considérable pour les grands groupes.

Un autre atout du groupe concerne ses nouvelles orientations stratégiques. Il y a, entre autres, le renforcement de l’innovation technologique, l’entrée dans le domaine de la santé grand public et l’amélioration de l’efficacité opérationnelle.

Les éléments pouvant entraîner la baisse du cours de l’action du groupe Sanofi

L’industrie pharmaceutique est un secteur sensible où chaque acteur n’a pas droit à l’erreur. Justement, Sanofi est au cœur de scandale pour son médicament Dépakine. Il est attaqué en justice pour homicide involontaire à cause des risques du médicament pour le fœtus. Il est également cité comme responsable de décès de 600 enfants philippins à cause de son vaccin contre la dengue. Des affaires de ce type ternissent l’image du groupe.

... more insights