Action Industrial and Commercial Bank of China

L’action de l’Industrial and Commercial Bank of China peut être intéressante pour ceux qui veulent investir dans le secteur bancaire. Découvrez les informations essentielles à propos de cette banque.

ICBC (Industrial and Commercial Bank of China) est une banque chinoise basée à Pékin. Il s’agit de la plus grande banque au monde en termes d’actifs : 4 913 milliards de dollars. Elle détient aussi la deuxième place du plus grand IPO dans l’histoire de la bourse.

Bien qu’elle soit détenue en grande partie par le gouvernement chinois, une partie des titres sont susceptibles d’être acquis par les investisseurs privés.

Histoire de l’Industrial and Commercial Bank of China

ICBC est créée le 1er janvier 1984. Sa création est motivée par la décision du gouvernement chinois de transformer la Banque populaire de Chine en une banque centrale. Elle est donc la quatrième des banques spécialisées à être constituée après cette décision. Les trois autres étant la Banque de Chine, la Banque Agricole de Chine et la Banque de construction de Chine.

Voici quelques dates importantes dans l’histoire de la banque :

  • 2005 : acquisition de la filiale hongkongaise de Fortis Bank, celle-ci est transformée en ICBC Asia.
  • 2006 : elle atteint la barre de 150 millions de clients particuliers et 2,5 millions de clients professionnels.
  • 2008 : création d’une succursale à New York dont le bureau se situe dans le Trump Tower.
  • 2011 : ouverture de succursales à Madrid (Espagne), Karachi (Pakistan) et Islamabad (Pakistan).
  • 2012 : acquisition d’une participation de 80 % dans Standard Bank Argentina.
  • 2014 : ouverture de ICBC Kowait Branch à Koweït City.
  • 2015 : acquisition de la banque turque TekstilBank qui est ensuite transformée en ICBC Turquie.
  • 2017 : lancement de robot-conseiller pour les opérations de gestion de patrimoine de la banque.

Les activités de la banque ICBC

ICBC exerce les activités bancaires traditionnelles, elle propose à ses clients des services tels que :

  • Gestion de compte personnel
  • Coffre-fort
  • Prêt bancaire
  • Financement des entreprises
  • Moyen de paiement
  • Service bancaire en ligne

Données boursières de la banque

  • Date d’introduction en bourse : 27 octobre 2006
  • Coté à la bourse de Shanghai et la bourse de Hong-kong
  • Code Isin : CNE1000003G1
  • Offre publique initiale (IPO) : 21,9 milliards de dollars
  • Flottant : 22,14 %
  • Rendement annualisé : 5,45 %
  • Variation de cours de l’action sur 5 ans : +23,64 %

Les éléments pouvant influencer les cours de l’action d’ICBC

ICBC est une banque de grande envergure qui se positionne en tant que leader mondial. Forbes Global l’a classée « première entreprise mondiale » selon un critère prenant en compte le montant des actifs possédés, de la capitalisation boursière, du chiffre d’affaires et des bénéfices réalisés. Tout cela constitue une force pour l’entreprise.

Le groupe détient également de nombreuses succursales un peu partout dans le monde. Il est présent en Asie, en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique latine, en Afrique et au Moyen-Orient. Au total, ICB dispose de plus de 400 implantations dans plus de 40 pays. Cela lui permet de multiplier ses sources de revenus et de mutualiser les risques.

On retient également que ICBC finance des projets dans les pays émergents et les pays en voie de développement. Parmi les projets qu’elle a financés, il y a le barrage Gibe III en Éthiopie. Ces prises de participation dans les projets gouvernementaux locaux renforcent la présence de la banque au niveau international. Cela améliore également son image.

Bien qu’il soit présent dans de nombreux pays, ICBC réalise l’essentiel de son succès financier sur le sol chinois. C’est elle qui assure environ 12 % du crédit bancaire en Chine. 2/3 de ses crédits sont octroyés aux entreprises (la banque détient 5,8 millions d’entreprises en portefeuille). De ce fait, ICBC dépend en grande partie de la santé financière de ces entreprises chinoises.

Un autre risque concerne la détention de la majorité du capital de la banque (77,86 %) par le gouvernement chinois. Sur le plan international, un boycott de la banque sur fond de crise politique avec la Chine reste probable. En parallèle, la légère faiblesse du flottant dans le capital de l’entreprise (22,14 %) peut générer une volatilité des titres.   

... more insights