Action Apple

Vous désirez en savoir plus sur l’action Apple ? Découvrez l’essentiel sur les activités d’Apple : introduction en bourse, chiffre d’affaires, bénéfices, points faibles, défis à relever…

Apple est sans aucun doute l’une des multinationales les plus connues au monde. Cette popularité vient en partie de ses innovations et surtout de la qualité élevée de ses produits par rapport à ceux de ses concurrents. Tout cela en fait l’une des sociétés les plus rentables de ces dernières années. L’évolution du cours de l’action Apple de 2019 à maintenant en est la preuve flagrante. En effet, depuis 2019, l’action de cette société a enregistré une hausse de plus de 240 %.

Si vous voulez investir dans l’action Apple (AAPL) et profiter du succès d’Apple, découvrez d’abord l’essentiel à savoir sur cet actif ainsi que les données les plus importantes sur les activités de la société.

Historique d’Apple

L’histoire d’Apple commence en 1976 lorsque Steve Jobs et quelques amis travaillent sur des composants informatiques pour fabriquer les premiers PC (Personal Computer). Apple Computer Inc. ne sera cependant créée qu’en 1977. Deux ans plus tard, l’entreprise produit Viscalc, un outil d’automatisation des calculs qu’il fallait utiliser avec un ordinateur Apple II.

Ce dernier connaîtra par la suite un succès grandissant avec plus 1,3 million d’exemplaires vendus au début des années 80. Tout le contraire de son petit frère, l'Apple III qui ne remporte qu’un succès limité en raison de problèmes de Hardware.

Apple Computer Inc. est introduite en bourse en 1980, mais les années qui suivront seront difficiles à vivre pour la société. En cause :

  • Le départ de Steve Jobs de 1985 à 1996 pour lancer sa propre société NEXT ;
  • Le lancement du Macintosh et d’autres produits qui n’auront pas beaucoup de succès ;
  • La forte concurrence.

Le désastre est tel que les pertes de la société s’élèvent à 740 millions de dollars en 1996.

Les choses vont cependant changer avec le retour de Steve Jobs et la collaboration avec le géant du logiciel Microsoft. Verront alors le jour des produits à fort succès commercial : iMac, les premières tablettes numériques (1993), l’iPod (2001)…

En 2007, Apple Computer Inc. prend le nom d’Apple Inc. et se lance sur le marché des mobiles avec ses iPhone.

Les activités d’Apple

Aujourd’hui, Apple tire son chiffre d’affaires de nombreux pôles d’activités. Voici les données de 2020 :

  • La vente de son célèbre smartphone, l’iPhone, représente 50,19 % du chiffre d’affaires. Elle a généré en 2020 plus de 137,78 milliards de dollars ;
  • Les services Apple représentent quant à eux 19,58 %, soit 53,77 milliards de dollars. Ces services regroupent l’Apple TV App, le décodeur Apple TV, Apple Originals, Apple Music, iTunes et App Store ;
  • En ce qui concerne la vente d’ordinateurs (portables et de bureau), elle représente 10,43 %, soit l’équivalent de 28,62 milliards de dollars ;
  • La vente d’iPad représente 8,6 %, soit 23,72 milliards de dollars ;
  • Les autres produits Apple représentent 11,15 % du chiffre d’affaires, soit 30,62 milliards de dollars. Parmi les produits en question, il y a l’Apple Watch, l’HomePod, l’iPod et les Airpod, le Mac mini et les accessoires divers (claviers, souris, écrans…).

Introduction et cotation de l’action Apple

La marque Apple a été introduite en bourse en 1980. De 2006 à nos jours, l’action Apple a été multipliée par 43. Voici l’évolution de son cours depuis cette année :

  • + 819 % de janvier 2006 à mi-septembre 2012 ;
  • – 43 % de mi-septembre 2012 à fin juin 2013 ;
  • + 134 % de fin juin 2013 à mi-mai 2015 ;
  • – 32 % de mi-mai 2015 à mi-mai 2016 ;
  • + 149 % de mi-mai 2016 à fin septembre 2018 ;
  • -34 % de fin septembre 2018 à fin décembre 2018 ;
  • + 119 % de fin décembre 2018 à mi-février 2020 ;
  • – 29 % de mi-février 2020 à mi-mars 2020 ;
  • + 101 % de mi-mars 2020 à nos jours.

En y regardant de près, on constate qu’après chaque baisse, l’action Apple connaît toujours une hausse importante d’au moins 70 %.

Les éléments qui peuvent influencer le cours de l’action Apple

S’il est donc clair qu’Apple est une société à fort potentiel, une question reste : est-il vraiment intéressant d’y investir ? Il est impossible de donner une réponse ferme et définitive puisqu’on ignore encore ce qu’il adviendra de l’entreprise dans un avenir proche.

Un tour d’horizon sur les points forts et les points faibles de cette société permet toutefois de se faire une idée sur les éléments qui pourraient influer le cours de son action.

Les avantages d’Apple : les paramètres induisant une hausse de l’action Apple

Voici les principaux avantages d’Apple :

  • Le groupe Apple est l’un des groupes les plus importants du monde. La marque emploie actuellement plus de 100 000 personnes. De plus, sa clientèle est à la fois fidèle et importante ;
  • Un autre avantage d’Apple est le budget important qu’elle alloue à la recherche et au développement. Cela lui a permis de proposer des produits innovants et plus performants que ses concurrents ;
  • Enfin, le dernier point fort de cette marque est sa stratégie de communication bien pensée appuyée par un réseau de distribution très fort.

Tout cela fait aujourd’hui d’Apple :

  • La première capitalisation boursière du monde avec 1 972 milliards de dollars (octobre 2020) ;
  • Une société avec un chiffre d’affaires et un bénéfice en forte croissance sur le long terme.

Les inconvénients d’Apple

Apple présente plusieurs faiblesses majeures :

  • La marque manque avant tout de présence auprès des professionnels, en raison du prix élevé de ses produits ;
  • Certains produits de la marque sont peu évolutifs. On remarquera, par exemple, que de nombreux jeux vidéo et logiciels PC grand public sont incompatibles avec les gammes Mac ;
  • Enfin, il y a la rigidité de la stratégie marketing d’Apple. Les produits Apple ne peuvent être utilisés qu’avec d’autres produits et applications de la marque. Un détail parfois frustrant pour les utilisateurs.

Les principaux concurrents d’Apple

Apple a des concurrents très sérieux dans chacun des segments de son activité :

  • Développement et vente d’application : le seul concurrent sérieux de la marque dans ce domaine est le groupe Lydia ;
  • Fabrication et vente de tablettes : Samsung, Toshiba, Motorola, Acer, Archos, HP et Microsoft ;
  • Fabrication et vente de smartphones : la concurrence dans ce segment est également très importante. Samsung est ici le principal adversaire de la marque parce qu’elle produit des smartphones aux fonctionnalités très proches des iPhone ;
  • Commercialisation d’ordinateurs : on suivra les activités des grands noms de ce domaine parmi lesquels HP, Sony, Acer, Asus et Lenovo. On notera également la concurrence importante du système d’exploitation Windows ;
  • Musique : Apple n’a pas vraiment de concurrents sérieux dans ce segment. Mais Sony, Philips et Samsung tentent depuis quelque temps d’augmenter leur présence sur ce marché.

Chiffres d’affaires et répartition

Le premier point à remarquer est que le chiffre d’affaires d’Apple a été multiplié par 2,5 en 10 ans. Il a franchi la barre des 274 milliards de dollars en 2020. Voici la répartition selon la localisation (les montants sont en dollars) :

  • Continent américain : 45,37 % (124,56 milliards) ;
  • Europe : 25 % (68,64 milliards) ;
  • Chine : 14,68 % (40,31 milliards) ;
  • Japon : 7,80 % (21,42 milliards) ;
  • Reste de la région Asie/Pacifique : 7,14 % (19,59 milliards).

Pour ce qui est des bénéfices de la marque, ils ont également suivi la tendance haussière du chiffre d’affaires. Ils ont été multipliés par 2,2 de 2011 à 2020.

... more insights