Actions Google (Alphabet)

Étant leader sur le marché, Google connait un franc succès tant auprès des internautes que des investisseurs. Trouvez toutes les informations relatives à l’action Google (Alphabet) dans cet article.

Le moteur de recherche Google a été adopté par des milliers, voire des millions d’utilisateurs dès son lancement. Son franc succès a permis aux créateurs de la société, Larry Page et Sergey Brin, d’amasser de la fortune en peu de temps et de développer leurs offres. Comme d’autres sociétés dans le monde, l’action Google, aujourd’hui appelée « Alphabet », a été introduite en bourse.

En 2004, lors de son entrée sur le marché financier, le cours de l’action était à 85 dollars, un prix qui a atteint 100.01 dollars en quelques minutes seulement. Depuis, les actions de la société attirent davantage d’investisseurs, faisant grimper leur prix en bourse de plus de 2 000% entre 2004 et 2021.

Voyons ensemble pourquoi Google est apprécié des investisseurs, qu’est-ce qui fait que c’est une valeur aussi solide et en croissance ?

Historique de Google

L’idée de créer un moteur de recherche a été concrétisée par Larry et Sergey en 1995, un moteur de recherche qu’ils ont appelé BackRub. Ils ont ensuite réussi à réaliser une levée de fonds conséquente, atteignant les 25 millions de dollars, en 1998. Le moteur de recherche a alors été utilisé par des millions d’internautes.

Avec la vulgarisation d’Internet dans les années 2000, Google a connu un développement important. Cela s’est manifesté par la signature de divers contrats de services informatiques avec des sociétés de renom. En 2004, lors de son entrée en bourse, le chiffre d’affaires de la société est de 850 millions de dollars et sa capitalisation boursière dans les 23 milliards de dollars.

Google, en plus d’être un moteur de recherche, a alors développé son offre de service. La société dispose d’une messagerie (Gmail), d’un service de vidéo en ligne (YouTube), de la carte Google Maps et Google Earth, de Google Trends et Google finance, d’un système d’exploitation mobile (Android), mais également d’un navigateur qui lui est propre, Google Chrome.

Depuis le 15 juin 2013, Google Inc. a connu un changement de structure avec l’arrivée de la holding Alphabet qui est désormais sa société mère. En 2015, l’action Google a changé de nom pour devenir Alphabet. En 2020, son chiffre d’affaires excédant les 41 milliards de dollars.

Quelques données sur les services de l’entreprise

Google propose un large éventail de services, outre son moteur de recherche occupant 90,6 % des parts de marché mondiales. Il est disponible dans plus de 150 langues et dans 190 pays. En 2016, Google répond à plus de 63 000 de requêtes par seconde, soit plus de 5,5 milliards de requêtes par jour.

En 2019, le système Android est utilisé sur 87% des OS mobile*.

Concernant YouTube, qui sert de visionnage Web de vidéos, plus de 4 milliards de vidéos y sont visionnées chaque jour. Disponible dans plus de 60 langues, il compte plus de 400 heures de vidéo mises en ligne chaque minute.

Il est aussi à mentionner que Google Analytics, qui sert à l’étude des audiences et aux analyses statistiques Web, compte plus de 15 millions d’utilisateurs actifs dans le monde. Si le service de messagerie en ligne Gmail est utilisé par plus de 900 millions d’internautes, le navigateur Google Chrome, qui se distingue pour sa grande fluidité, compte plus de 750 millions d'utilisateurs.

Partenaires et concurrents principaux de la marque

Le groupe Google est en partenariat avec le groupe Carrefour, travaillant dans le secteur alimentaire. Il accompagne ce dernier dans le cadre de sa transformation numérique accélérée. Pour créer une synergie, Atos et Google se sont aussi réunis dans le cadre d’un partenariat pour proposer une meilleure offre à leurs clients.

Les deux sociétés ambitionnent de mettre à la disposition de leurs clients des solutions développées avec l’essor de l’intelligence artificielle et le Cloud hybride. Google s’est aussi introduit sur le marché pharmaceutique suite à son partenariat avec Sanofi. Leur collaboration a permis de créer un laboratoire virtuel d’innovation permettant d’effectuer des recherches plus avancées dans des délais optimisés.

Google peut être considéré comme une entreprise exerçant dans un marché de monopole, puisqu’il détient plus de 90 % du marché dans les secteurs où il exerce. Quelques entreprises exercent toutefois les mêmes activités que lui et tentent tant bien que mal de le concurrencer. Pour les moteurs de recherche, il y a Bing de Microsoft avec 2.8 % des parts de marché, Yahoo avec 1.8 % des parts de marché, ou encore Baidu qui en détient 1.1 %.

Introduction et cotation de l’action Google

Lors de son entrée en bourse, le jeudi 19 août 2004, l’action Google, avec un cours de 84 dollars, dépasse les 100 dollars dans la même journée. Cela a permis à la société d’amasser 1.67 milliard de dollars en un jour.

Avec son département recherche et développement très actif, l’évolution des besoins des utilisateurs et le plein essor de la technologie, l’action connaît succès après succès. Les investisseurs sont rassurés du fait de la position actuelle de Google qui se place comme leader dans de nombreux domaines.

Éléments influençant le cours de l’action

Deux principaux facteurs influencent le maintien de la hausse du cours de l’action Google, dont la dominance du moteur de recherche Google dans le monde. Actuellement leader sur le marché, le moteur de recherche continue à dépasser ses concurrents par le développement des services qu’il fournit. Aussi, le cours connaît une inflation avec le franc succès du système d’exploitation téléphones mobiles Android.

Devançant Apple, Microsoft et Blackberry, Android détient plus de 80 % des parts du marché avec ses utilisateurs actifs dépassant un milliard. Il est d’ailleurs compatible avec différents modèles et différentes marques de téléphones, lui permettant d’être accessible à différentes catégories de consommateurs.

En contrepartie, le cours de l’action Google est influencé négativement par la grande dépendance de la marque à la publicité. Les professionnels et les particuliers envoyant des annonces représentent plus de 90 % des sources de revenus de la société.

Le budget alloué à la publicité dépend pourtant de la situation financière des entreprises et surtout de la rentabilité de leurs activités. Toutes situations influençant négativement l’économie ont un impact palpable sur les revenus de Google, ce qui peut faire chuter le cours de l’action. La crise sanitaire a d’ailleurs démontré plus que jamais qu’une valeur technologique comme Google pourrait bien progresser dans certains contextes. Le prix de l’action a pris +90% depuis la crise du mois de mars 2020.

Investir ou non dans Google

Investir dans Google représente tant des avantages que des inconvénients.

Ses grandes parts de marché représentent une valeur sûre qui génère de bons rendements à long terme. Avec ses différentes filiales, Alphabet est un incubateur de hautes technologies.

Un facteur de risque théorique existe pouvant entraîner quelques fluctuations sur les marchés : sa position dominante sur le marché, l'expose à la loi anti-trust. En 2019, menacée d'une telle action, l'action avait perdu 4,33% dans la journée, une perte rapidement rattrapée les semaines suivantes.

Contrairement à Apple, il ne faut pas attendre de Google un versement régulier des dividendes. Google préfère réinvestir ses bénéfices dans d’autres business et technologies. Par contre, la société a un PER avantageux, fixé aujourd’hui à 30, avec le prix de l’action élevé par rapport au bénéfice. La capitalisation boursière d’Alphabet est donc 30 fois supérieure à ses bénéfices.  Aussi, il existe pleins d’autres secteurs avec des PER plus faibles. L’action Google est globalement chère, comme tant d’autres dans le même secteur. A titre indicatif pour les autres valeurs technologiques, le PER d’Apple est de 30, il est à 60 pour Amazon et 190 pour Tesla.  Avant la prise de décision d'investir ou non dans l’action Google, il est donc conseillé de se former, de suivre des méthodes simples et efficaces, et d’apprendre à constituer un portefeuille de valeurs.

... more insights