Les Points Pivots, un indicateur technique devenu incontournable

Découvrez le fonctionnement des Points Pivots (PP), leur formule de calcul, et comment les utiliser pour trader sur les marchés boursiers ou le FOREX.

Les points pivots (PP) sont un indicateur technique sur prix. Très utilisés par les Traders de court terme, ils permettent d’identifier les niveaux clés d’un graphique boursier en un clin d’oeil.

Parmi la large gamme d’indicateurs techniques à disposition des investisseurs, les points pivots restent l’un des outils les plus utilisés pour entrer et sortir de position au bon moment. D’un fonctionnement simple, ils n’en demeurent pas moins efficaces lorsqu’ils sont utilisés dans le cadre de stratégies de Trading complètes associées à des systèmes de gestion du risque rigoureux.

Qu’est-ce qu’un point pivot ? Quelle est leur formule de calcul ? A quoi correspondent les niveaux S1, S2, S3, R1, R2, R3 ? Comment utiliser les points pivots pour trader les marchés boursiers ou le FOREX ?

Voici un résumé complet des informations à connaître sur les points pivots pour mettre toutes les chances de votre côté sur les marchés financiers.

Définition

Par définition, les points pivots (“pivot points” en anglais) sont un indicateur technique sur prix.

Ils permettent d’identifier les points clés d’un graphique boursier en indiquant les niveaux de prix les plus susceptibles de capter l’attention des investisseurs. 7 niveaux sont alors généralement tracés sur le graphique du Trader. Au centre, le niveau pivot, et de part et d’autre, 3 résistances (R1, R2, R3) et 3 supports (S1, S2, S3).  

  Découvrez une nouvelle façon de générer des revenus grâce au Trading 2.0 avec le Pack ARYA Starter !  

Formule de calcul des points pivots

Le point pivot (PP) se calcule en faisant la moyenne du point haut, du point bas, et du cours de fermeture de la période précédente.   

Nous avons donc la formule suivante : PP = (haut + bas + clôture) / 3

Dans certains cas, le niveau d’ouverture de période en cours est également ajouté.  

Nous avons alors la formule suivante : PP = (haut + bas + clôture + ouverture de la période en cours) / 4

De part et d’autre sont alors calculés les niveaux supports (S1 et S2) et les niveaux résistance (R1 et R2) grâce aux formules ci-dessous.

S1 = PP x 2 - haut S2 = PP - (haut - bas) R1 = PP x 2 - bas R2 = PP + (haut - bas)

D’autres formules similaires, mais légèrement différentes existent aussi pour calculer les variantes des points pivots classiques, à savoir les points pivots de Woodie, les points pivots de Camarilla ou encore les points pivots de Fibonacci.  

Formule des points pivots de Woodie : PP = (haut + bas + 2 x clôture) S1 = 2 x PP - haut S2 = PP - haux + bas R1 = 2 x PP - bas R2 = PP + haut - bas  

Formule des points pivots de Camarilla : PP = (haut + bas + clôture) / 3 S1 = clôture - ((haut - bas) x 1,0833) S2 = clôture - ((haut - bas) x 1,1660) S3 = clôture - ((haut - bas) x 1,2500) S4 = clôture - ((haut - bas) x 1,5000) R1 = clôture + ((haut - bas) x 1,0833) R2 = clôture + ((haut - bas) x 1,1660) R3 = clôture + ((haut - bas) x 1,2500) R4 = clôture + ((haut - bas) x 1,5000)  

Formule des points pivots de Fibonacci : PP = (haut + bas + clôture) / 3 S1 = PP - ((haut - bas) x 0,382 S2 = PP - ((haut - bas) x 0,618 S3 = PP - ((haut - bas) x 1,000 R1 = PP + ((haut - bas) x 0,382 R2 = PP + ((haut - bas) x 0,618 R3 = PP + ((haut - bas) x 1,000

La plupart des points pivots sont calculés automatiquement par les logiciels de Trading tels que MetaTrader. Vous n’aurez donc pas à effectuer ces calculs par vous-même, mais juste à paramétrer l’indicateur sur l’horizon de temps de votre choix.

Comment trader les points pivots

Bien qu’ils soient le plus souvent utilisés dans le cadre d’une activité de day Trading, les points pivots peuvent être affichés sur toutes les unités de temps (mensuelle, hebdomadaire, horaire, etc.). Quel que soit l’horizon de temps considéré, l’interprétation de ces niveaux clés sera néanmoins similaire. Le premier niveau d’analyse consiste à analyser le niveau de cotation actuel et à le comparer au point pivot. Si les cours évoluent au-dessus de ce niveau clé, alors la tendance sera plutôt haussière et le point pivot pourra ainsi faire office de support. À l’inverse, si les cours évoluent en dessous, la tendance sera plutôt baissière et le point pivot pourra cette fois-ci faire office de résistance.

Certains Traders pourront choisir de positionner leurs ordres stop-loss en fonction du point pivot afin de gérer leur niveau de risque, d’autres préfèreront en revanche utiliser le point pivot pour entrer en position. Soit en entrant en position lorsque les cours entrent en contact avec le point pivot (pour miser sur un rebond ou sur une rechute), soit en entrant en position lorsque les cours franchissent le point pivot (pour miser sur une accélération de la tendance). De part et d’autre du point pivot central, les supports et résistances peuvent quant à eux servir d’objectifs pour le Trader ou de niveaux d’entrée si celui-ci n’a pas eu l’opportunité d’entrée au contact du point pivot ou suite à son franchissement. Point intéressant, les points pivots et ses niveaux associés étant calculés par rapport aux données de la période précédente, la distance séparant les supports et résistances dépend directement de la volatilité du marché. Ainsi, toutes choses égales par ailleurs, plus la volatilité de prix sera élevée, plus les points pivots seront éloignés les uns des autres. À l’inverse, plus la volatilité sera faible, et plus les points pivots seront cette fois-ci rapprochés les uns des autres.

Faire appel aux points pivots vous permettra donc de fixer des objectifs (take profit) et des niveaux d’invalidation (stop-loss) en accord avec la volatilité du moment, et donc avec le potentiel du marché.

Pour conclure

Les points pivots sont un des indicateurs techniques les plus utilisés par les Traders indépendants. Par conséquent, ces niveaux figurent parmi les plus surveillés du marché. Leurs contacts ou leurs franchissements ne sont donc jamais vraiment anodins ! Prendre l’habitude d’afficher les points pivots sur vos graphiques pour analyser la tendance en cours et identifier les niveaux clés de la séance est un bon réflexe. D’ailleurs, que cet indicateur technique offre un avantage statistique ou non, sa principale valeur ajoutée reste bel et bien de fournir aux Traders de précieux points de repère pour tenir le cap de leurs stratégies et naviguer sereinement sur les marchés.